Décès de Charles Jarry

Nous apprenons le décès de Charles Jarry survenu ce 5 septembre dernier. Né le 5 décembre 1942 à Bruxelles, on lui doit essentiellement la série « Les baroudeurs sans frontière » publié chez Dupuis entre 1978 et 1983 (4 tomes) et qui deviendra ensuite « Costa » chez Lombard dès 1987 et jusque 1993 (6 tomes). Des aventures en partie inspirées de ses habitudes de bourlingueur.

 

jarry_charles.jpg

Crédit photo: JJ Procureur

Il a également signé quelques albums sous les pseudonymes de Vinicius (érotique) et Shannon.

Dans sa jeunesse, il fût également champion de Belgique du 400 m à trois reprises avant de débuter dans la bande dessinée !

Auteur très sympathique, rencontré à de nombreuses reprises en festival et en galerie commerçante où je travaillais, il avait un superbe trait de crayon, réalisant par ailleurs régulièrement des portraits. Malgré son superbe dessin, il n’a jamais eu le succès souhaité. Je pense qu’il aurait pour ce faire dû s’adjoindre les services d’un scénariste.

Absent du « circuit BD » ces dernières années suite à un AVC, il s’est éteint discrètement. Sincères condoléances à ses proches.

Il était une fois un 18 Novembre ...
1ère parution de Calvin & Hobbes

Créée par Bill WATTERSON le 18 novembre 1985, la série s'est terminée le 31 décembre 1995, après dix ans de parutions à raison d'une bande par jour, et d'une planche hebdomadaire en couleur. Elle a, durant cette période, connu un succès fulgurant, et été publiée par plus de 2 400 journaux de par le monde. À ce jour, plus de trente millions d'albums ont été imprimés, et Calvin et Hobbes sont devenus une nouvelle référence de la culture populaire.

La série décrit le quotidien de Calvin, enfant plutôt solitaire et très imaginatif, du double point de vue de Calvin lui-même et de son environnement, le comique naissant souvent de la différence de vision entre les protagonistes.

Aux yeux de Calvin, sa peluche, Hobbes, est une sorte de tigre anthropomorphe doué de parole et d'une personnalité propre alors que tous les autres personnages le voient comme un simple jouet. La série joue souvent sur cette double nature de Hobbes et l'ambiguïté n'est volontairement jamais levée.

Identification (2)