Bonhomme et Lucky Luke…

Entre deux tomes de « Charlotte impératrice » Mathieu Bonhomme a pris le temps de réaliser un deuxième tome de Lucky Luke « vu par » comme il existe déjà les « Spirou par… ». Son titre : « Wanted, Lucky Luke » dont la parution est prévue en avril 2021.

 

Sorti en 2016, le premier hommage de Bonhomme à Morris s’intitulait « L’homme qui tua Lucky Luke » et il avait fait grand bruit, avec un accueil très positif du public et de la critique !

lucky_couv.jpglucky_luke.png

Nul doute que ce deuxième tome est attendu au tournant par beaucoup…avec l’espoir d’un album aussi bien réalisé.

Le pitch de l’album prévu :

« Alors qu’il vient d’être attaqué par un chasseur de prime, Lucky Luke découvre qu’il est recherché pour meurtre et que sa tête mise à prix ! Pas le temps de digérer la nouvelle qu’il se retrouve à secourir un convoi de bétail en bien mauvaise posture, mené par trois sœurs aussi ravissantes qu’intrigantes. Gentleman comme toujours, Lucky Luke se propose de les escorter jusqu’à destination. Mais dans ce contexte tendu d’hypothétique massacre par les Indiens, de pillage du troupeau et de traque de la plus célèbre gâchette de l’Ouest par un mystérieux ennemi, le plus grand danger ne viendrait-il pas de ces belles jeunes femmes a priori sans défense ? »

Source : Actuabd

Il était une fois un 20 Octobre ...
MANDRYKA

Né le 20 octobre 1940, Nikita MANDRYKA est l’auteur du mythique « Concombre Masqué »!
Il fallait une certaine folie pour faire d’un concombre un héros de bande dessinée.

C’est en entrant à la rédaction du journal de Pif et de Vaillant qu’il crée ce personnage décoiffant du fameux concombre affublé d’un masque inspiré de Zorro.
Le succès est immédiat, les lecteurs adhèrent à ce drôle de légume aux aventures drôles et palpitantes!

En 1967, il intègre le journal Pilote, tout en poursuivant la série de son héros potager. A partir de 1972, il fonde avec Marcel GOTLIB et Claire BRETECHER L’Echo des savanes, mais s’en détache sept ans plus tard, préférant s’éloigner des contraintes éditoriales pour continuer à se consacrer entièrement au dessin.


Il participe depuis à des collectifs dont « Vive la politique » en 2006 et poursuit les aventures du Concombre masqué sur son site internet en réalisant encore régulièrement de nouvelles planches.

Identification (2)