• En Librairies:      

    20/08 - MACONI, VUKIC, LUPATELLI, CEE CEE, CUNEO, LUGUY... - BDChoc Event
    20/08 - GALASSE - Ferme Holloken @Linkebeek
    22/08 - MACONI & IKO - Archibald & Co
    28/08 - WEYLAND - Bedebox
    08/09 - BOUYSSOU - BD Web

La guerre des Lulus en film!

Si l’on est habitué à voir se décliner de grands classiques BD sur les Grands Ecrans -avec plus ou moins de succès-, force est d’avouer que c’est beaucoup plus rare de voir du « jeune » Franco-Belge suivre ce chemin!
Gloire aux LuLus!

Certes, on connait foultitude d’adaptations en anime ou en films de nos plus célèbres héros de BD. Là où c’est plus rare, c’est lorsque le sujet est une série BD connue dans le monde du IXème Art, mais qui n’a pas l’aura d’un Lucky Luke ou d’un Astérix.

Séance de rattrapage tout d’abord sur cette série « La guerre des Lulus », écrite par Régis Hautière, dessinée par Hardoc et publiée par Casterman:

Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig sont quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie. Tout le monde les surnomme les Lulus.
En cet été 1914, lorsque l’instituteur est appelé comme tant d’autres sous les drapeaux, personne n’imagine que c’est pour très longtemps. Et les Lulus ne se figurent évidemment pas une seconde que la guerre va déferler sur le monde finalement rassurant qu’ils connaissent.
Bientôt, le fracas de l’artillerie résonne dans le ciel d’été. Il faut partir, vite. Mais lorsque la troupe évacue l’abbaye manu militari, les Lulus, qui ont une fois de plus fait le mur, manquent à l’appel. Sans l’avoir voulu, ils se retrouvent soudain à l’arrière des lignes allemandes.

Le tome 7 "Luigi" est d'ailleurs sorti ce 27 janvier et on vient de vous le chroniquer (un clic sur sa cover pour la lire).Album7_bis_Cover_500x666.jpg

A titre personnel, si on comprend et on avalise l’idée, on a un nouveau voeu pour cette année 2021: que la Série « Les Enfants de la Résistance » d’Ers & Dugomier se voie adaptée elle aussi en film!

Belle prise de risques donc que prennent là SuperProd Films, qui a déjà commis le tout frais « Blagues de Toto » et les Films du Lézard.

Réalisé par Yann Samuel, le tournage devra se dérouler en Picardie; pas de date de sortie évidemment pour l’heure, le casting étant toujours en cours...

 

Il était une fois un 14 Août ...
Christophe ARLESTON

Christophe Pelinq est né à Aix-en-Provence le 14 août 1953.   il fait ses études à l’école de journalisme de Marseille, (CTMC), dont il sort diplômé en 1987. 

Il fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat), puis un premier album, Manie Swing, chez l'éditeur Alpen. Vient alors la rencontre avec Mourad BOUDGELLAL, qui vient de créer les editions Soleil. Les deux premières séries d’importance d'Arleston, Les Maîtres cartographes et Léo Loden, paraissent en 1992 aux éditions Soleil, bientôt suivies des trois tomes des Feux d'Askell. C’est en 1994 que sort le premier tome de sa série la plus connue:  Lanfeust de Troy. La réponse du public est immédiate, en quelques semaines l'album se positionne dans les meilleures ventes. La carrière de scénariste vedette d’Arleston démarre alors réellement aux yeux du public.  Il enchainera ensuite les séries à succès, tel « Troll de Troy », « Moréa », « Les naufragés d’Ythaq », "Sangre" …

Il a vendu à ce jour plus de douze millions d’albums de bande dessinée, dont la moitié sur la seule série Lanfeust.

Jirō TANIGUCHI

Naît le 14 août 1947 à Tottori, au Japon.
Enfant à la santé fragile, il passe beaucoup de temps à lire et à dessiner.
Il a publié d’incroyables histoires se basant sur la vie quotidienne, tel « Le journal de mon Père » en  1994, « Quartier Lointain » en 1998 ou encore « Le sommet des Dieux » (5 volumes).
En 2011, il est sacré Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
C’est Le 11 février 2017, âgé de 69 ans, que ce grand maitre mangaka nous quittera dans la plus douce discrétion…

René GOSCINNY

René GOSCINNY, né le 14 août 1926 à Paris et mort le 5 novembre 1977 à Paris.

Ecrivain, humoriste et scénariste de bande dessinée français, également réalisateur et scénariste de films, et journaliste. Il fut l'un des rédacteurs en chef de Pilote, alors l'un des principaux journaux français de bande dessinée.

Créateur d’Astérix, d’Iznogoud et du Petit Nicolas, scénariste de Lucky Luke durant une longue période, il est l’un des auteurs français les plus lus au monde : l’ensemble de son œuvre représente environ 500 millions d’ouvrages vendus.

Il a également permis la reconnaissance du métier à part entière de scénariste de bande dessinée qui n’existait pas avant lui.

René Goscinny a utilisé quelques pseudonymes comme « René Maldecq », « René Macaire », « Agostini », « Liliane d’Orsay ».

Identification (2)