• En Librairies:      

    20/08 - MACONI, VUKIC, LUPATELLI, CEE CEE, CUNEO, LUGUY... - BDChoc Event
    20/08 - GALASSE - Ferme Holloken @Linkebeek
    22/08 - MACONI & IKO - Archibald & Co
    28/08 - WEYLAND - Bedebox
    08/09 - BOUYSSOU - BD Web

Un MegaSpirou pour les 100ans de Dupuis!

Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais c'était il y a tout juste 100 ans (en avril 1922 pour être précis) que la vénérable maison Dupuis (fondée à la fin du XIXe siècle) osait le pari de l'aventure éditoriale.

Non pas en éditant de la bande dessinée, mais en lançant un magazine féminin baptisé Les bonnes soirées dont le sous-titre, on ne peut plus évocateur, révélait un programme étonnant et ambitieux : Revue hebdomadaire illustrée des romans sensationnels.

Le mouvement était lancé et seize ans plus tard allait suivre le magazine Spirou qui, lui aussi, aurait pour seul crédo de proposer à un public jeune (et moins jeune) des aventures hilarantes et/ou passionnantes.
Une réussite internationale avec des œuvres et des artistes qui allaient changer le visage de la bande dessinée mondiale (on n'exagère pas : nombre de visiteurs des studios Pixar ont témoigné avoir aperçu des bandes dessinées Dupuis dans les célèbres studios californiens).

MEGA-SPIROU29.jpg

Le communiqué officiel de la rédaction du beau journal de Spirou:

Ce Méga Spirou tombait donc à pic pour fêter cet anniversaire et retracer, dans les grandes lignes, l'histoire des éditions Dupuis. "Dans les grandes lignes", car vous savez que nous avons toujours privilégié les histoires dessinées aux textes historiques. Mais pour allier les deux, nous vous proposons de faire un bond à l'époque de la Seconde Guerre mondiale avec Spirou dans "Le journal d'un ingénu" et de suivre les folles aventures de Franck pendant la préhistoire avec le tome 5 de Frnck : "Cannibales".
En attendant que Dupuis continue de trouver les auteurs et les séries qui marqueront le XXIe siècle, nous vous souhaitons une excellente lecture de ces 192 pages de BD et de jeux !
Méga Spirou n°29 - Disponible le 16 mars au prix de 5,90€.

Il était une fois un 14 Août ...
Christophe ARLESTON

Christophe Pelinq est né à Aix-en-Provence le 14 août 1953.   il fait ses études à l’école de journalisme de Marseille, (CTMC), dont il sort diplômé en 1987. 

Il fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat), puis un premier album, Manie Swing, chez l'éditeur Alpen. Vient alors la rencontre avec Mourad BOUDGELLAL, qui vient de créer les editions Soleil. Les deux premières séries d’importance d'Arleston, Les Maîtres cartographes et Léo Loden, paraissent en 1992 aux éditions Soleil, bientôt suivies des trois tomes des Feux d'Askell. C’est en 1994 que sort le premier tome de sa série la plus connue:  Lanfeust de Troy. La réponse du public est immédiate, en quelques semaines l'album se positionne dans les meilleures ventes. La carrière de scénariste vedette d’Arleston démarre alors réellement aux yeux du public.  Il enchainera ensuite les séries à succès, tel « Troll de Troy », « Moréa », « Les naufragés d’Ythaq », "Sangre" …

Il a vendu à ce jour plus de douze millions d’albums de bande dessinée, dont la moitié sur la seule série Lanfeust.

Jirō TANIGUCHI

Naît le 14 août 1947 à Tottori, au Japon.
Enfant à la santé fragile, il passe beaucoup de temps à lire et à dessiner.
Il a publié d’incroyables histoires se basant sur la vie quotidienne, tel « Le journal de mon Père » en  1994, « Quartier Lointain » en 1998 ou encore « Le sommet des Dieux » (5 volumes).
En 2011, il est sacré Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
C’est Le 11 février 2017, âgé de 69 ans, que ce grand maitre mangaka nous quittera dans la plus douce discrétion…

René GOSCINNY

René GOSCINNY, né le 14 août 1926 à Paris et mort le 5 novembre 1977 à Paris.

Ecrivain, humoriste et scénariste de bande dessinée français, également réalisateur et scénariste de films, et journaliste. Il fut l'un des rédacteurs en chef de Pilote, alors l'un des principaux journaux français de bande dessinée.

Créateur d’Astérix, d’Iznogoud et du Petit Nicolas, scénariste de Lucky Luke durant une longue période, il est l’un des auteurs français les plus lus au monde : l’ensemble de son œuvre représente environ 500 millions d’ouvrages vendus.

Il a également permis la reconnaissance du métier à part entière de scénariste de bande dessinée qui n’existait pas avant lui.

René Goscinny a utilisé quelques pseudonymes comme « René Maldecq », « René Macaire », « Agostini », « Liliane d’Orsay ».

Identification (2)