Akira, le film Live… enfin ?

10 ans qu’on entend parler de cette adaptation Live… sans rien voir venir!
Pourtant aujourd’hui, l’horizon s’’est éclairci d’un coup d’un seul!
L’info à ne pas louper de ce début de semaine.

AkiraLive-2.jpg

Si l’Anime « Goldorak » fut l’oeuvre qui ouvrit les portes de l’occident aux Animes Japonais, Akira* fut la série qui permit l’entrée du Manga en Europe!
* avec Dragon Ball d’Akira Toryama

 

Aujourd’hui, après une gestation longue longue longue, une date de sortie est enfin annoncée: ce sera pour le 21 mai 2021!
Certes, il nous faudra encore ronger notre frein durant 2 années, mais au moins, ce projet d’adaptation d’un des plus populaires manga de tous les temps est désormais sur les rails!

Ce film donc, qui sera en prises réelles a connu un processus créatif ô combien chaotique! Imaginez donc: durant cette dernière décennies, des noms tels George Miller, Christopher Nolan ou Jaume Collet-Serra, ou des scénaristes tels Greg Whitta ou Marco J. Ramirez ont été associés puis effacés de ce projet pharaonique

Au final enfin, c’est avec le réalisateur du film « Thor Ragnarok », Taika Waititi que le film se tournera, tandis qu’il sera produit par la société de production « Appian Way » de Leonardo Di Caprio.

AkiraLive-0.jpg

Le synopsis officiel:
un projet militaire secret met en danger Neo-Tokyo lorsqu’il transforme un membre de gang de motards en un psychopathe enragé que seuls deux adolescents et un groupe de médiums peuvent arrêter.

 400-81.jpg

On attend donc maintenant le casting des personnages principaux...  Et comme le disait ma Mère-grand: "On vous tient au jus!"

AkiraLive-3.jpg

 

Il était une fois un 14 Août ...
Christophe ARLESTON

Christophe Pelinq est né à Aix-en-Provence le 14 août 1953.   il fait ses études à l’école de journalisme de Marseille, (CTMC), dont il sort diplômé en 1987. 

Il fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat), puis un premier album, Manie Swing, chez l'éditeur Alpen. Vient alors la rencontre avec Mourad BOUDGELLAL, qui vient de créer les editions Soleil. Les deux premières séries d’importance d'Arleston, Les Maîtres cartographes et Léo Loden, paraissent en 1992 aux éditions Soleil, bientôt suivies des trois tomes des Feux d'Askell. C’est en 1994 que sort le premier tome de sa série la plus connue:  Lanfeust de Troy. La réponse du public est immédiate, en quelques semaines l'album se positionne dans les meilleures ventes. La carrière de scénariste vedette d’Arleston démarre alors réellement aux yeux du public.  Il enchainera ensuite les séries à succès, tel « Troll de Troy », « Moréa », « Les naufragés d’Ythaq », "Sangre" …

Il a vendu à ce jour plus de douze millions d’albums de bande dessinée, dont la moitié sur la seule série Lanfeust.

Jirō TANIGUCHI

Naît le 14 août 1947 à Tottori, au Japon.
Enfant à la santé fragile, il passe beaucoup de temps à lire et à dessiner.
Il a publié d’incroyables histoires se basant sur la vie quotidienne, tel « Le journal de mon Père » en  1994, « Quartier Lointain » en 1998 ou encore « Le sommet des Dieux » (5 volumes).
En 2011, il est sacré Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
C’est Le 11 février 2017, âgé de 69 ans, que ce grand maitre mangaka nous quittera dans la plus douce discrétion…

René GOSCINNY

René GOSCINNY, né le 14 août 1926 à Paris et mort le 5 novembre 1977 à Paris.

Ecrivain, humoriste et scénariste de bande dessinée français, également réalisateur et scénariste de films, et journaliste. Il fut l'un des rédacteurs en chef de Pilote, alors l'un des principaux journaux français de bande dessinée.

Créateur d’Astérix, d’Iznogoud et du Petit Nicolas, scénariste de Lucky Luke durant une longue période, il est l’un des auteurs français les plus lus au monde : l’ensemble de son œuvre représente environ 500 millions d’ouvrages vendus.

Il a également permis la reconnaissance du métier à part entière de scénariste de bande dessinée qui n’existait pas avant lui.

René Goscinny a utilisé quelques pseudonymes comme « René Maldecq », « René Macaire », « Agostini », « Liliane d’Orsay ».

Identification (2)