Scandale dans les manuels Japonais->Français !

Les maitres de langues au Japon, pays du rafinement  et de la correction exemplaire ont de bien tristes techniques d'apprentissages du Français...
C'est notre info WTF...riday!

WTFArgot-4.jpg

 

Les maitres de langue française japonais apprennent des expressions vulgaires à leurs élèves! La cause? Leurs manuels d’apprentissage!

Exemple, parmi d’autres d’expressions-types que l’on trouve dans leurs manuels?
- Alain ne s’intéresse pas aux filles et ne mange que des légumes.
- Et alors? Ça te dérange qu’il soit pédé et végétarien ?

Incroyable! Je suis chocked, chocked, chocked!

Comment leur ministère de l’éducation nationale a-t-il pu autoriser que ce type de propos totalement déplacés se trouvent enseignés dans leurs classes !?!

A GénérationBD.com, en grand défenseur de notre la langue française, on va déposer de ce pas une plainte auprès de l’Ambassade du Japon, P*tain de b*rdel de nouilles!

Voici 3 photos que notre correspondant-local (El_fio_ sur Twitter) nous a fait parvenir, attestant de cette incroyable déclaration de guerre linguistique!

 WTFArgot-1.jpg

WTFArgot-2.jpg

WTFArgot-0.jpg
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Elle est bien notre info WTF… riday de cette semaine, n’est-ce pas?
Voici la vraie vérité quant à cette news qui est un fake! ;)

WTFArgot-3.jpg

(Et encore merci à El_fion_ qui nous aura bien fait rire avec son tweet!)

Pour les fans de vocabulaire fleuri, vous pouvez en apprendre à votre tour via ce site très bien achalandé!

 

NB: les plus attentifs et fidèles d'entre vous auront notéque cette info n'est pas neuve… Elle a déjà été publiéeune fois le 29 mai 2019…

Il était une fois un 14 Août ...
Christophe ARLESTON

Christophe Pelinq est né à Aix-en-Provence le 14 août 1953.   il fait ses études à l’école de journalisme de Marseille, (CTMC), dont il sort diplômé en 1987. 

Il fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat), puis un premier album, Manie Swing, chez l'éditeur Alpen. Vient alors la rencontre avec Mourad BOUDGELLAL, qui vient de créer les editions Soleil. Les deux premières séries d’importance d'Arleston, Les Maîtres cartographes et Léo Loden, paraissent en 1992 aux éditions Soleil, bientôt suivies des trois tomes des Feux d'Askell. C’est en 1994 que sort le premier tome de sa série la plus connue:  Lanfeust de Troy. La réponse du public est immédiate, en quelques semaines l'album se positionne dans les meilleures ventes. La carrière de scénariste vedette d’Arleston démarre alors réellement aux yeux du public.  Il enchainera ensuite les séries à succès, tel « Troll de Troy », « Moréa », « Les naufragés d’Ythaq », "Sangre" …

Il a vendu à ce jour plus de douze millions d’albums de bande dessinée, dont la moitié sur la seule série Lanfeust.

Jirō TANIGUCHI

Naît le 14 août 1947 à Tottori, au Japon.
Enfant à la santé fragile, il passe beaucoup de temps à lire et à dessiner.
Il a publié d’incroyables histoires se basant sur la vie quotidienne, tel « Le journal de mon Père » en  1994, « Quartier Lointain » en 1998 ou encore « Le sommet des Dieux » (5 volumes).
En 2011, il est sacré Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
C’est Le 11 février 2017, âgé de 69 ans, que ce grand maitre mangaka nous quittera dans la plus douce discrétion…

René GOSCINNY

René GOSCINNY, né le 14 août 1926 à Paris et mort le 5 novembre 1977 à Paris.

Ecrivain, humoriste et scénariste de bande dessinée français, également réalisateur et scénariste de films, et journaliste. Il fut l'un des rédacteurs en chef de Pilote, alors l'un des principaux journaux français de bande dessinée.

Créateur d’Astérix, d’Iznogoud et du Petit Nicolas, scénariste de Lucky Luke durant une longue période, il est l’un des auteurs français les plus lus au monde : l’ensemble de son œuvre représente environ 500 millions d’ouvrages vendus.

Il a également permis la reconnaissance du métier à part entière de scénariste de bande dessinée qui n’existait pas avant lui.

René Goscinny a utilisé quelques pseudonymes comme « René Maldecq », « René Macaire », « Agostini », « Liliane d’Orsay ».

Identification (2)