Nominations aux Eisner Awards 2020

La liste des nominés à ces prix les plus prestigieux du IXème Art aux USA est désormais connue.
On vous fait un focus sur les nominés FrancoBelges OU Mangakas!

Annulé à cause de la pandémie, le Comic-Con international de San Diego a néanmoins fait le choix de décerner « ses » prix.

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des nominés dans leur catégorie, mais surtout avec une mise en relief de nos auteurs français, ainsi qu’un autre focus sur le monde du Manga.

Pour voter (oui oui, vous pouvez!): http://www.eisnervote.com/

Fin des votes: le 18 juin 2020, avec une publication des résultats durant le mois de Juillet.

 

Eisner2020-1.png

En rouge: les auteurs français
En vert: les mangakas

Meilleure histoire courte:
* « Hot Comb », par Ebony Flowers.
* « How to Draw a Horse », par Emma Hunsinger.
* « The Menopause », par Mira Jacob.
* « Who Gets Called an ‘Unfit’ Mother ? » par Miriam Libicki.
* « You’re Not Going to Believe What I’m About to Tell You », par Matthew Inman.

Meilleur single/one shot:
* « Coin-Op No. 8 : Infatuation », par Peter et Maria Hoey.
* « The Freak », par Matt Lesniewski.
* « Minotäar », par Lissa Treiman.
* « Our Favorite Thing Is My Favorite Thing Is Monsters », par Emil Ferris.
* « Sobek », par James Stokoe.

Meilleure série en cours:
* « Bitter Root », par David Walker, Chuck Brown et Sanford Greene.
* « Criminal », par Ed Brubaker et Sean Phillips.
* « Crowded », par Christopher Sebela, Ro Stein et Ted Brandt.
* « Daredevil », par Chip Zdarsky et Marco Checchetto.
* « The Dreaming », par Simon Spurrier et Bilquis Evely.
* « Immortal Hulk », par Al Ewing, Joe Bennett, et Ruy José.

Meilleure série limitée:
* « Ascender », par Jeff Lemire et Dustin Nguyen.
* « Ghost Tree », par Bobby Curnow et Simon Gane.
* « Little Bird » par Darcy Van Poelgeest et Ian Bertram.
* « Naomi » par Brian Michael Bendis, David Walker et Jamal Campbell.
* « Sentient », par Jeff Lemire et Gabriel Walta.

Meilleure nouvelle série:
* « Doctor Doom », par Christopher Cantwell et Salvador Larocca.
* « Invisible Kingdom », par G. Willow Wilson et Christian Ward.
* « Once & Future », par Kieron Gillen et Dan Mora.
* « Something Is Killing the Children », par James Tynion IV et Werther Dell’Edera.
* « Undiscovered Country », par Scott Snyder, Charles Soule, Giuseppe Camuncoli et Daniele Orlandini.

Meilleure publication jeunesse, à partir de 8 ans:
* « Comics : Easy as ABC », par Ivan Brunetti.
* « Kitten Construction Company : A Bridge Too Fur », par John Patrick Green.
* « The Pigeon HAS to Go to School ! », par Mo Willems.
* « A Trip to the Top of the Volcano with Mouse », par Frank Viva.
* « ¡Vamos ! Let’s Go to the Market », par Raúl the Third.
* « Who Wet My Pants ? », par Bob Shea et Zachariah Ohora.

Meilleure publication jeunesse, de 9 à 12 ans:
* « Akissi : More Tales of Mischief », par Marguerite Abouet et Mathieu Sapin.
* « Dog Man : For Whom the Ball Rolls », par Dav Pilkey.
* « Guts », par Raina Telgemeier.
* « New Kid », par Jerry Craft.
* « This Was Our Pact », par Ryan Andrews.
* « The Wolf in Underpants », par Wilfrid Lupano, Mayana Itoïz, et Paul Cauuet.

Meilleure publication pour les adolescents (13 à 17 ans):
* « Harley Quinn : Breaking Glass », par Mariko Tamaki et Steve Pugh.
* « Hot Comb », par Ebony Flowers.
* « Kiss Number 8 », par Colleen AF Venable et Ellen T. Crenshaw.
* « Laura Dean Keeps Breaking Up with Me », par Mariko Tamaki et Rosemary Valero-O’Connell.
* « Penny Nichols », par MK Reed, Greg Means et Matt Wiegle.

Meilleure série humoristique:
* « Anatomy of Authors », par Dave Kellett.
* « Death Wins a Goldfish », par Brian Rea.
* « Minotäar », par Lissa Treiman.
* « Sobek », par James Stokoe.
* « The Way of the Househusband, vol. 1 », par Kousuke Oono.
* « Wondermark : Friends You Can Ride On », par David Malki.

Meilleure adaptation d’un fait réel:
* « Good Talk : A Memoir in Conversations », par Mira Jacob.
* « Grass », par Keum Suk Gendry-Kim.
* « Kid Gloves : Nine Months of Careful Chaos », par Lucy Knisley.
* « Moonbound : Apollo 11 and the Dream of Spaceflight », par Jonathan Fetter-Vorm.
* « My Solo Exchange Diary, vol. 2 », par Nagata Kabi.
* « They Called Us Enemy, » par George Takei, Justin Eisinger, Steven Scott et Harmony Becker.

Meilleur album:
* « Are You Listening ? » par Tillie Walden.
* « Bezimena », par Nina Bunjevac.
* « BTTM FDRS », par Ezra Claytan Daniels et Ben Passmore.
* « Life on the Moon », par Robert Grossman.
* « New World », par David Jesus Vignolli
* « Reincarnation Stories », par Kim Deitch.

Meilleure adaptation d’un autre medium:
* « Giraffes on Horseback Salad : Salvador Dali, the Marx Brothers, and the Strangest Movie Never Made », par Josh Frank, Tim Hedecker et Manuela Pertega.
* « The Giver », par Lois Lowry et P. Craig Russell.
* « The Handmaid’s Tale : The Graphic Novel », par Margaret Atwood, adapté par Renee Nault.
* « HP Lovecraft’s At the Mountains of Madness, vols. 1–2 », adapté par Gou Tanabe.
* « The Seventh Voyage », par Stanislaw Lem, adapté par Jon Muth.
* « Snow, Glass, Apples », par Neil Gaiman et Colleen Doran.

Meilleure édition américaine d’une production internationale:
* « Diabolical Summer », par Thierry Smolderen et Alexandre Clerisse.
* « Gramercy Park », par Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux.
* « The House », par Paco Roca.
* « Maggy Garrisson », par Lewis Trondheim et Stéphane Oiry
* « Stay », par Lewis Trondheim et Hubert Chevillard.
* « Wrath of Fantômas », par Olivier Bocquet et Julie Rocheleau.

Meilleure édition américaine d’une production internationale - Asie:
* « Beastars », de Paru Itagaki, traduction de Tomo Kimura (VIZ Media)
* «  Chats du Louvre », de Taiyo Matsumoto, traduction de Michael Arias (VIZ Media)
* «  Grass », par Keum Suk Gendry-Kim, traduction par Janet Hong (Drawn & Quarterly)
* «  Magic Knight Rayearth 25th Anniversary Edition », par CLAMP, traduction par Melissa Tanaka (Kodansha)
* «  The Poe Clan », par Moto Hagio, traduction par Rachel Thorn (Fantagraphics)
* «  Atelier de chapeau de sorcière », par Kamome Shirahama, traduction par Stephen Kohler (Kodansha)

Meilleur scénariste:
* Bobby Curnow pour « Ghost Tree ».
* MK Reed et Greg Means pour « Penny Nichols ».
* Mariko Tamaki pour « Harley Quinn : Breaking Glass, Laura Dean Keeps Breaking Up with Me, Archie ».
* Lewis Trondheim pour « Stay, Maggy Garrisson ».
* G. Willow Wilson pour « Invisible Kingdom, Ms. Marvel ».
* Chip Zdarsky pour « White Trees, Daredevil, Spider-Man : Life Story, Afterlift ».

Meilleur auteur/dessinateur:
* Nina Bunjevac pour « Bezimena ».
* Mira Jacob pour « Good Talk ».
* Keum Suk Gendry-Kim pour « Grass ».
* James Stokoe pour « Sobek ».
* Raina Telgemeier pour « Guts ».
* Tillie Walden pour « Are You Listening ? ».

Meilleur artiste/encreur:
* Ian Bertram pour « Little Bird ».
* Colleen Doran pour « Snow, Glass ».
* Bilquis Evelypour « The Dreaming ».
* Simon Gane pour « Ghost Tree ».
* Steve Pugh pour « Harley Quinn : Breaking Glass ».
* Rosemary Valero-O’Connell pour « Laura Dean Keeps Breaking Up with Me ».

Meilleur peintre ou artiste multimédia:
* Didier Cassegrain pour « Black Water Lilies ».
* Alexandre Clarisse pour « Diabolical Summer ».
* David Mack pour « Cover ».
* Léa Mazé pour « Elma, A Bear’s Life, vol. 1 : The Great Journey ».
* Julie Rocheleau pour « Wrath of Fantômas ».
* Christian Ward pour « Invisible Kingdom ».

Meilleur artiste de couverture:
* Jen Bartel pour « Blackbird ».
* Francesco Francavilla pour « Archie, Archie 1955, Archie Vs. Predator II, Cosmo ».
* David Mack pour « American Gods, Fight Club 3, Cover ».
* Emma Rios pour « Pretty Deadly ».
* Julian Totino Tedesco pour « Daredevil ».
* Christian Ward pour « Machine Gun Wizards, Invisible Kingdom ».

Meilleur coloriste:
* Lorena Alvarez pour « Hicotea ».
* Jean-Francois Beaulieu pour « Middlewest, Outpost Zero ».
* Matt Hollingsworth pour « Batman : Curse of the White Knight, Batman White Knight Presents Von Freeze, Little Bird, November ».
* Molly Mendoza pour « Skip ».
* Dave Stewart pour « Black Hammer, B.P.R.D. : The Devil You Know, Hellboy and the BPRD, Gideon Falls ».

Meilleure série numérique:
* « Afterlift », par Chip Zdarsky et Jason Loo.
* « Black Water Lilies », par Michel Bussi, Frédéric Duval et Didier Cassegrain.
* « Colored : The Unsung Life of Claudette Colvin », par Tania de Montaigne et Emilie Plateau.
* « Elma, A Bear’s Life, vol. 1 : The Great Journey », par Ingrid Chabbert et Léa Mazé.
* « Mare Internum », par Der-shing Helmer.
* « Tales from Behind the Window », par Edanur Kuntman.

 

Eisner2020-2.jpg

Il était une fois un 3 Août ...
Grzegorz ROSINSKI

Né le 3 août 1941 à Stalowa Wola, (Pologne), vivant en Suisse dans le canton du Valais.
Après des études à l'Académie des beaux-arts de Varsovie, il dessine en Pologne jusqu'en 1982, année au cours de laquelle il s'installe en Belgique. Il y travaille pour Le Journal de Spirou et son supplément Le Trombone illustré où il publie, sous le pseudonyme de Rosek, plusieurs histoires courtes.
En 1977, il publie sa première planche de Thorgal, sur un scénario de Jean VAN HAMME, dans Tintin. La série connait un franc succès et fait l'objet d'une publication en albums chez Le Lombard.

Suite à de sérieux soucis de santé, il passe le relais en 2019 à Fred Vignaux.
 

Identification (2)